La technologie à l’école : en quoi est-elle bénéfique pour l’éducation ?

Avec la sortie d’une nouvelle tablette Chrome créée exclusivement pour les enfants d’école, les parents, les éducateurs et le grand public se demandent s’il est vraiment judicieux de placer autant de technologie immersive dans les écoles. Beaucoup disent : ils n’ont pas eu besoin de leurs propres tablettes à l’école, donc les enfants ne devraient pas en avoir besoin non plus.

Depuis les années 80, les compagnies s’essayent à trouver des façons dont la technologie pourrait rentrer dans l’écosystème éducatif. Dès 1984 les ordinateurs Macintosh sont apparus dans les classes (à 1 pour 125 élèves). Alors qu’en 2012 on en comptait nettement plus, des études mondiales ont montré « peu ou pas » d’améliorations sur les notes et les capacités. Mais nous sommes en 2018 …

En quelques années, le monde de la tech a totalement changé. La technologie développée pour l’éducation et l’école a complètement évolué. Plus que des questions et des réponses sur un écran il s’agit de contenus interactifs sur une tablette. Les bénéfices de la technologie dans l’éducation ne devraient pas être sous-estimés maintenant que l’intelligence artificielle s’en mêle.

Woman Writing on Orange Paper

L’intelligence artificielle et l’apprentissage machine peuvent non seulement évaluer les connaissances d’un élève, mais aussi permettre aux élèves d’évoluer à leur propre rythme, en mettant l’accent sur certaines capacités. Selon The Economist, des programmes pouvant remplir le rôle d’un tuteur réactif peuvent accélérer l’apprentissage chez l’élève. Ils permettent aussi d’offrir une expérience éducative directe, dans laquelle les élèves s’investissent.

Qui investit dans la technologie éducative ?

Bien sûr, une bonne idée ne va pas sans ses profiteurs. Les investisseurs sautent sur les occasions de se frayer une place sur le marché de la technologie éducative. La Chan Zuckerberg Initiative de Mark Zuckerberg encourage les écoles à adopter des programmes toujours en développement puis à les étendre. Les USA estiment le marché à 120 milliards de dollars en 2019.

Brunette Woman in Red With Girl in Yellow on Lap Before Laptop

D’autres compagnies travaillant sur la technologie éducative comprennent ALEKS, Knewton ou DreamBox Learning. Une université développe un outil à reconnaissance vocale qui agit comme un tuteur virtuel. Alex, de son petit nom, parle comme les élèves avec leurs expressions, pour les rendre plus à l’aise en cours. Des premiers résultats se sont montrés prometteurs sur l’apprentissage des sciences avec un langage familier.